1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Deux mois pour peaufiner votre préparation au Grand Raid de la Réunion, par Antoine Guillon

Publié par Expert Grand Raid dans le blog Expert Grand Raid. Nombre de vue: 2972

Depuis 2007, je participe chaque année à cette épreuve mythique. Je vais partager avec vous chaque semaine quelques conseils pour aborder sereinement la Diagonale des Fous.

Il est temps de se projeter sérieusement sur cet objectif, même si vous courrez un autre ultra entre-temps.

Antoine_1er_article.jpg

Place à la puissance musculaire

Sur des pentes fortes, courtes ou longues, techniques de préférence, c’est le moment de cumuler des séances de dénivelé positif et négatif. Sur un rythme tranquille, l’objectif est de grimper sans l’aide des bâtons et de redescendre en souplesse, en limitant au maximum les chocs. Vous pouvez, comme moi, effectuer des allers-retours de 100 à 200 m+ pendant une à deux heures, deux fois par semaine. A défaut de pente, vous pouvez remplacer ce type de séance par des escaliers, en diminuant la durée d’un tiers, en doublé d’une séance de vélo.

L’économie de course

Pour aller plus loin sans s’entraîner davantage, la solution est de s’économiser. En quoi cela consiste ?

- Observer le terrain pour se faufiler en évitant les marches hautes, en décidant d’une trajectoire la moins énergivore. C’est en multipliant les passages de ces fameux "allers-retours" que vous optimiserez vos déplacements.

- Adopter la bonne posture en côte et en descente. Sans bâtons, il convient de s’aider des mains en appui sur les cuisses pour franchir les marches et avancer dans les fortes pentes. Aidez-vous du poids du haut du corps, légèrement penché en avant, pour vous entraîner dans l’ascension. En descente, ne sautez pas les obstacles, amortissez toujours vos réceptions, cherchez des appuis intermédiaires pour limiter la hauteur des pas.

- Préservez vos fibres musculaires, dès le départ, en ne vous laissant pas entraîner sur le plat ou les descentes, en évitant les bonds inutiles.

Pensez à la démarche d’un félin paresseux ! A la semaine prochaine !
You need to be logged in to comment