1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Hypoventilation et amélioration des performances.

Publié par Benjamin D. (FRA 038) dans le blog Benjamin D. (FRA 038). Nombre de vue: 1718

Alors voilà ça fait depuis fin août que je suis tombé sur le concept d'hypoventilation.
C'est un principe assez simple, mais que la plupart des coureurs rechignent à mettre en œuvre. En effet, bouche fermée, on réduit considérablement la vitesse des séances et en général la durée.

Avant septembre 2014 : c'était grosse cylindrée et tombeau ouvert. Je progressais peu voir plus. A part sur les sorties longues.

Septembre 2014 : je décide de mettre en œuvre ce concept sur des sorties courtes ~20min, 3km 400D+ sur un parcours connu (très important pour la référence). Les débuts sont difficiles et on est vite tenté d'ouvrir la bouche.
Après plusieurs séances, lors d'une course officielle et en ouvrant la bouche cette fois ci, j'améliore mon meilleur chrono sur la Wider Classic.

Octobre 2014 : j'augmente la durée ~30 min, 5km 600D+. Je me sens bien, les séances sont dures à cause de la dénivelé mais mes chronos augmentent juste de 10% par rapport à la normale. C'est encourageant.
Lors des foulées de Crossey, fini l'hypoventilation et je termine mes 28km 1000D+, en moins de 3h. Résultat impensable pour ma part. Je tablais au mieux sur du 8km/h.

Novembre 2014 : j'augmente encore la durée ~55 min 7km 850D+. La séance est très très dure, il faut parfois marcher quand c'est très raide et là aussi pas toujours simple de fermer la bouche. Les muscles des joues trop contractés me demande d'ouvrir pas pour avoir de l'air mais pour se détendre. Je leur accorde quelques étirements pendant la course.

Bref maintenant, mes chronos en hypo sont presque les même qu'avant sans hypo. Bref je pense que ça permet de faire de gros progrès. Alors que ceux qui hésitent saute le pas !
Ces énormes progrès sont aussi sûrement dus aux sorties longues et à une alimentation saine ;) !

Faire la tortue vous transformera en lièvre ! (voir gif ci joint)

Pièces jointes:

  • Philippe D. (FRA 059) #8
  • Benjamin D. (FRA 038) #3
  • Sébastien B. (FRA 065)
  • Benjamin D. (FRA 038) #3
  • LIONEL T. (FRA 074)
  • Philippe G. (FRA 066)
  • Philippe D. (FRA 059) #8
  • Philippe G. (FRA 066)
  • Guy L. (FRA 059)
You need to be logged in to comment