1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Mon petit ultra!!!!

Publié par Florence R. (FRA 071) dans le blog Florence R. (FRA 071). Nombre de vue: 126

Départ du 100 miles sud de France
Vendredi dernier à 10h le temps est magnifique avec un petit 6° au départ.

Le départ le parcours est roulant dans la foret de Pyrénées 2000, qui nous mène à la citadelle de Mont Louis, puis j'arrive sans difficulté à Planès au premier ravito.

Allez première vraie montée qui va me mener au Col Mitja à 2300, une belle descente et c'est le ravito au refuge.

Puis direction le Col del Pal, montée bien raide mais tout va bien je mange et m'hydrate très régulièrement.
S'en suit une descente assez technique pour atteindre le village de Mantet.
Village très joli tout en pierre, petite pause ravito.

Après le village le col de Mante et une descente dans la foret qui va me faire arriver à la première Base Vie de Vernet les Bain.
J'arrive vers 20h 55kms de fait!!!
Je fais une bonne pause, je me change est m'habille plus chaudement pour la nuit.

Des la sortie du village une montée de 10kms avec 1500de D+ au refuge un ravito qui fait du bien de nuit des petites saucisses grillées, trop bon!!

Partie descendante avec des passages en surplomb, puis une descente de 10kms avant d'arriver à la deuxième base vie de d'Ales sur Tech , j'arrive au petit matin le jour se lève.

Bonne pause je me change, je m’alimente bien et recharge en eau.
Les pieds commencent un peu à chauffer, je nok.
Km92

Je repars tranquille pour attaquer cette deuxième journée, je suis bien tout va!!!

Bonne montée qui mène au hameau de Montalba d'Amélie, un petit ravito
Puis belle montée au puits à Glace et une vue super sur la plaine de L'Emporde quelques km en Espagne.
Descente technique et ravito.
Traversée ldu village de Las Illas.

La fin du jour arrive et je suis toute proche du Perthus, troisème base vie, qui me parait interminable on passe devant la citadelle avant de redescendre dans le village pour la base vie il est 20h .
Je me pause une heure pour bien manger et me changer pour attaquer la deuxième nuit.

Une grande et interminable montée, il fait froid vent et brouillard, difficile de trouver les rubalises.
Une descente qui arrive à la vallée heureuse, je suis H.S je commence à être dans le dur voir très dur.
Ravito qui fait du bien, petite saucisse grillée, le top.

La fin de nuit je suis plus très lucide, je n'avance plus, les parties techniques c'est sur les fesses!!
Puis le jour se lève j'aperçois la mer, des kilomètres interminables pour moi.
Arrivée au port, puis sur la balade ou j'aperçois cette arche d'arrivée.
La délivrance, je suis finischer en 47h21
You need to be logged in to comment