1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Stratégie ravitaillement ultra trail

Discussion dans 'Coaching - Conseils... par Denis FRITSCH' démarrée par Florian R. (FRA 060), 27 Janvier 2019.

  1.  
    Florian R. (FRA 060)

    Florian R. (FRA 060)

    Messages :
    3
    "J'aime" reçus :
    5
    Bonjour a tous,

    Je vais participer à mon 1er grand Ultra Trail en juin (Ultra 01 XT) avec 165km au programme.

    Je n'ai jamais dépassé les 80km.

    Je pratique le trail long depuis 2 ans

    Saintelyon 2017 : 72km en 9h30
    Trail Cote d'Opale : 64km en 6h30 (33ème scratch)
    Saintelyon 2018 : 81km en 9h45 (466eme scratch)

    Lors des trails, en ravitaillement, j'ai toujours procédé de la manière suivante : remplissage des flasques, une poignée de fromage et je repars en mangeant le fromage soit en trottinant si c'est plat ou marchant si ca monte.
    Le ravitaillement dure 1 minute environ.

    Ma question est la suivante : Si je venais a me poser 10 ou 15 minutes au ravitaillement afin de bien reposer la machine, est ce que ma performance du au repos serait meilleure sur les 20km environ pour atteindre le prochain ravitaillement ?

    Merci de vos retours d'expérience.

    Je pense tester des arrets de 5 minutes à l'EcoTrail ou je suis inscrit sur le 80km. Ca me donnera quelques indices.
    Yann L. (FRA 064) aime votre message.
  2.  
    Nicolas A. (FRA 073)

    Nicolas A. (FRA 073)

    Messages :
    5
    "J'aime" reçus :
    7
    Bonjour, je pense que pour un ultra de 165km, tes arrêts vont forcément devoir être un peu plus long pour manger un peu plus sinon tu risques de souffrir...
    Moi aussi jusqu'à maintenant, mes arrêts étaient plutôt rapide, 2 à 3 minutes pour remplir les flasques, grignoter... (j'ai pas dépassé les 70km en trail).
    Cette année moi aussi je fais plus long, l'Ultra du Beaufortain (105km, 7000D+). Donc je prévois certains arrêts plus longs pour boire une soupe, s'alimenter un peu plus ou se changer (d'autant que ma famille me suit). L'effort devrait être autour de 20h pour moi, je suis pas à 2 minutes prêts !!;)
    Bonne préparation à toi.
  3.  
    Philippe G. (FRA 066)

    Philippe G. (FRA 066)

    Messages :
    1 656
    "J'aime" reçus :
    11 678
    Il y a autant de stratégies que de coureurs, ce qui va pour l'un....... par exemple sur le 100 miles Sud de France la plupart ne consommait pas de fromage mais des Tucs avec du jambon blanc dégraissé, de la soupe sans vermicelle, du no gluten
    Nicolas A. (FRA 073) aime votre message.
  4.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    les arrêts lors des ultra sont très important , avec Flo sur l'infernal des voges nous avions fait des arrêt de 20mn parfois et celà ne nous a pas empêché de le finir en 29h ;)
    Florent D. (FRA 027) aime votre message.
  5.  
    Florent D. (FRA 027)

    Florent D. (FRA 027)

    Messages :
    3 737
    "J'aime" reçus :
    2 065
    Je pense qu'il faut déjà que tu t'inquiètes de terminer cet ultra... tu vas vite comprendre comment ça se passe . Passez de 80 kms à 165 n'est pas judicieux surtout après 2 ans seulement de pratique en trail .
    Tâche déjà de finir cette course et ne t'occupes SURTOUT du temps que tu vas passer sur les ravitos.
    Seule l'humilité t'emmeneras au bout de cette course .
  6.  
    Florian R. (FRA 060)

    Florian R. (FRA 060)

    Messages :
    3
    "J'aime" reçus :
    5
    Merci pour vos premiers retours.

    Biensur que déjà le plus important est de passer la ligne de d'arriver.
    Mais il y a aussi la motivation et la détermination qui est importante.

    D'ou l'importance également de bien le préparer, et de demander des conseils judicieux aux connaisseurs professionnels ou passionnés.

    Nathalie Mauclair m'a déjà pas mal aidé sur des choix techniques lors de précédentes courses.

    Je fais du trail longue distance depuis 2 ans mais je suis dans le sport depuis que j'ai 4 ans (dont 20 ans dans le haut niveau dans le roller).

    Concernant les ravitaillements, si l'assistant (faut que j'en trouve un d'ailleurs) s'occupe du liquide/solide, séchage chaussures, 10 minutes les jambes en l'air peuvent requinquer le bonhomme.
    Mais je n'ai jamais vu personne le faire...

    Au delà de 15/20min d'arrêt je pense que ça risque d'être plus dur pour repartir.

    Autre question, je lis beaucoup que certains changent de chaussures. Il y a t'il un gain ? Dans quel but ? Gagner en confort ? Si elles sont bien entretenu aux ravitaillements avec séchage + talc

    Flo et Yann vous avez l'air vraiment passionné c'est cool.
    Si vous avez strava : https://www.strava.com/athletes/7375652
  7.  
    Daniel B. (FRA 073)

    Daniel B. (FRA 073)

    Messages :
    1 957
    "J'aime" reçus :
    15 263
    pour finir un 1er ultra : tourner a 80% maxi de tes possibilité
    pour l'entraînement faire de grande rando avec pas mal de D+
    aux ravito prendre le temps de manger sans trop traîner quand même
    pour les chaussures ,perso je les met au départ et je les enlève a l'arrivée
    maintenant comme le dit l'ami Philippe , chacun sa stratégie de course
  8.  
    Daniel B. (FRA 073)

    Daniel B. (FRA 073)

    Messages :
    1 957
    "J'aime" reçus :
    15 263
    Florian je viens de regarder ton profil
    il y a un truc qui cloche tu es né en 2004 donc 14ans si il n'y a pas d'erreur sur ta date de naissance tu ne peux pas faire d'ultra il faut avoir 18ans
    a voir ou est l'erreur
  9.  
    Florian R. (FRA 060)

    Florian R. (FRA 060)

    Messages :
    3
    "J'aime" reçus :
    5
    Il y a erreur, il faut rajouter 24 printemps !! soit 37 ans
  10.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    que tu parles bien mon Flo la sagesse serait elle venu :p:p:D:D:D
    Florent D. (FRA 027) aime votre message.
  11.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    Nathalie est de bon conseil ;)
  12.  
    Florent D. (FRA 027)

    Florent D. (FRA 027)

    Messages :
    3 737
    "J'aime" reçus :
    2 065
    Passionné oui sans doute. .. Je n'ai pas strava et ça ne m'intéresse pas de l'avoir.
    J'ai la dernière Garmin qui est sortie il y a 10 ans et je me tape du matos i tech.
    Voilà pour te situer le bonhomme
  13.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    un vieux bonhomme :p:p:p:D:D:D
  14.  
    Christian G. (FRA 029)

    Christian G. (FRA 029)

    Messages :
    8 121
    "J'aime" reçus :
    27 912
    Au vue de la petite expérience personnelle, je te conseillerai également de prendre ton temps à tous les ravitos pour bien manger et boire tranquillement en mâchant bien ce que tu avales. Prends le temps de discuter avec les bénévoles, tes copains d'aventure etc.
    Les quelques minutes que tu crois perdre se compteront en bonus à la fin de la course. C'est très long 165 km, bon courage.
    Pour les chaussures, je n'ai jamais changé en cours de route.
  15.  
    Stéphane P. (FRA 029) #2

    Stéphane P. (FRA 029)

    Messages :
    2 835
    "J'aime" reçus :
    12 237
    Avec ma modeste expérience également, je conseille de bien prendre ton temps au ravito surtout que c'est ton premier très long. Comme le dit Florian, ne pense pas chrono, c'est le meilleur moyen de te griller.
    Sur 165 kms, la moindre erreur se paye cache : il faut bien manger, bien boire et prendre ton temps te permet de ne rien oublier. A mon avis, si tu ne prends qu'une minute, tu vas dans le mur ...
    N'oublies pas de tester tout ce que tu manges avant pour réduire les risques car ça remue un ultra.
    Comme le dit Christian, parler avec les bénévoles c'est vraiment sympa et ça te rebooste le moral car il y a de fortes chances que tu aies des coups de moins bien.
    Pour les chaussures, si tu es bien dedans, je ne vois pas pourquoi les changer. Tu peux en revanche mettre de la nok régulièrement et changer les chaussettes si elles sont trempées.
    La préparation, pour moi, est également essentielle : un mois avant, nok le soir et tano le matin
    Comment veux-tu sécher tes chaussures si tu as mis les pieds dans l'eau ou qu'il pleut des cordes ?
    Maintenant, ce qui me convient ne conviendra pas forcément à tout le monde.
  16.  
    Laurent B. (FRA 026) #3

    Laurent B. (FRA 026)

    Messages :
    696
    "J'aime" reçus :
    705
    Comme dit Christian Au vue de ma petite expérience personnelle,:) Pour se qui me concerne stratégie un peu différente..j"ai remarqué que lors de mes premiers Ultras je passais presque 2 heures cumulés sur l'ensemble de mes ravitos...Du coup maintenant , je remplis mes flasks, je bois froid et chaud, je remplis ma petite poche de tout un tas de trucs à manger et je reprend le chemin vite fait en mode rando en grignotant en marchant...moins de 10 mn par arrêt..Cette stratégie me convient très bien...pause nok en plus tout les 40 km environ..
  17.  
    Florent D. (FRA 027)

    Florent D. (FRA 027)

    Messages :
    3 737
    "J'aime" reçus :
    2 065
    Bien sûr Laurent qu'avec l'expérience tu recherches à réduire les temps d'arrêts mais pour le premier il faut être prudent. ... il en va de la réussite du projet ;)
  18.  
    Florent D. (FRA 027)

    Florent D. (FRA 027)

    Messages :
    3 737
    "J'aime" reçus :
    2 065
    Pour la préparation des pieds on est tous différents car je n'ai jamais rien mis et jamais d'ampoules ;):)
  19.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    je suis entièrement d'accord avec Flo ;)
  20.  
    Yann L. (FRA 064)

    Yann L. (FRA 064)

    Messages :
    19 518
    "J'aime" reçus :
    35 894
    par contre j'aime bien mettre du nock sur les ultras ;)
    Stéphane P. (FRA 029) aime votre message.

Partager cette page